Catholique et antisémite : Mgr Jouin, Mgr Benigni et l’abbé Boulin : Un catholique peut-il être antisémite ?

Umberto Benigni (gauche) avec Jules Saubat (droite), 1913,
archives des Betharramites de Rome.

Télécharger l’article en PDF

Il n’est pas rare d’entendre de la part de tel prêtre ou de tel laïc un peu influents, et qui se veulent zélés dans le service de Dieu, déclarer de manière péremptoire : On ne peut pas être catholique et antisémite ! D’ailleurs l’antisémitisme a été (infailliblement…) condamné par le pape !

Ces personnes se méprennent gravement, et à plus d’un titre. Elles ignorent quantité de canons conciliaires et de directives papales qui restreignaient la liberté civile des juifs. Elles se trompent enfin lorsqu’elles prétendent que Pie XI aurait condamné tout antisémitisme et elles s’abusent complétement lorsqu’elles écrivent que cela aurait été fait infailliblement…

Pour s’en rendre compte, il suffit de lire, ce que nous avons fait, le livre de Nina Valbousquet, paru en 2020 au CNRS Éditions, intitulé : Catholique et antisémite : Le réseau de Mgr Benigni (1918-1934). L’objet du livre est de montrer la tentative de Mgr Umberto Benigni, proche du pape saint Pie X, d’organiser des réseaux antisémites à l’échelle mondiale.

Nous nous proposons d’extraire de ces 322 pages les principaux passages concernant les trois ecclésiastiques suivants, en raison de leur importance dans le combat antisémite : Mgr Jouin, Mgr Benigni et l’abbé Boulin.

lire plus…

L’Apocalypse du Père Leonardo Castellani

En 2010, une revue, intitulée Le Donjon et dirigée par M. l’abbé Pinaud, a eu la bonne idée de nourrir l’intelligence de ses lecteurs par des commentaires et des réflexions sur l’Apocalypse.
Après avoir cité saint Pie X qui, dès sa première encyclique, affirmait que la « perversion des esprits », telle qu’elle apparaissait au début du XXe siècle, donnait le « droit de craindre qu’elle ne soit le commencement des maux annoncés pour la fin des temps », le directeur de la revue annonçait la publication de trois ouvrages majeurs sur ce sujet : La Parousie du Cardinal Billot ; La Révolution expliquée aux jeunes gens de Mgr de Ségur et un commentaire de l’Apocalypse du Père Leonardo Castellani. Les deux premiers auteurs sont connus et leurs ouvrages faciles d’accès. Il n’en va pas de même de l’Apocalypse du Père Castellani. Avant de donner ce texte aux lecteurs de la Sapinière, donnons quelques renseignements biographiques sur ce jésuite argentin, ami du Père Meinvielle.

lire plus…

Édit concernant les juifs résidants dans les juiveries des États du Pape en Avignon, promulgué en 1751, par la Sainte Inquisition Romaine, au nom du pape Benoît XIV

La Sapiniere.info présente à ses lecteurs un document rare et d’une grande importance. Il est tiré du livre de Georges Brun, Les juifs du Pape à Carpentras, Le nombre d’or, 1975, ch. X. annexe II, pp. 197-216.

Nous prions les âmes de bonne volonté de lire attentivement les directives qui vont suivre et d’essayer d’imaginer ce que serait notre monde, si la France et Rome étaient restées chrétiennes, appliquant une législation chrétienne comme celle en vigueur dans les États du Pape ?

Ceux qui, à la lecture de ce document historique, seraient surpris, voire choqués, sur le fond comme sur la forme, nous les invitons à lire la Synthèse de la Question juive de l’abbé O. Rioult.

Ils y verront alors plus clair. Beaucoup plus clair…

Pour rappel. En 1182, Philippe Auguste donne trois mois aux juifs pour quitter le royaume. Leurs biens seront saisis et les synagogues transformées en église. Les choses peuvent donc évoluer très vite. Tout est question de volonté politique et de principe. En 1400, à Carpentras, le Pape Benoit XIII interdit aux juifs la pratique de la médecine et de la banque. En 1592, Clément VIII chasse les juifs de toutes les villes en sa domination hormis Rome, Ancône, et Avignon. En 1615, c’est au tour de Louis XIII de chasser les juifs du royaume.

lire plus…

Alerte nouvel article

Entrez votre adresse email pour recevoir une notification lorsqu’un nouvel article est mis en ligne.

Thanks for subscribing!

Pour aider Monsieur l'abbé Rioult

Nous contacter

Articles par mots clefs