Certains détruisent, d’autres construisent…

Download PDF


image intro.
Pendant que François détruit la foi catholique en profondeur…

Changeant le « le programme de son dernier jour de voyage aux Etats-Unis pour donner un message personnel de respect au peuple juif », il a bénit « une statue commandée par l’Institut de relations juives et catholiques à l’Université Saint-Joseph de Philadelphie » « appelée “Synagogue et Eglise dans notre temps” » qui représente « deux femmes assises l’une à côté de l’autre, comme deux sœurs ».

« Cette statue est une parfaite manifestation de l’identique dignité des deux sœurs, l’Eglise et la Synagogue » expliqua aux journalistes le porte-parole du Vatican, le Père Federico Lombardi (huffingtonpost).

Pendant que Mgr Fellay continue sa politique de réintégration dans le panthéon des religions…

Après s’être réjouit de la prétendue « sympathie » que François devait éprouver à l’égard la FSSPX après avoir levé « toutes les sanctions qui pesaient sur les prêtres de la Fraternité Saint-Pie X », il s’est dit « à peu près sûr que » de la satisfaction de François envers son apostolat… Quoique « parfois, en l’observant, nous sommes perdus. Il est inclassable, il est impossible de le placer dans une catégorie, il est tellement imprévisible. Mais, au bout du compte, il a personnellement réglé notre situation en Argentine »… (Mgr Fellay, DICI n°329 du 29/01/16).

Mgr Fellay connaît-il la catégorie “hérétique” ? Il y a quelque chose de pire que le reniement déclaré, c’est l’abandon souriant des principes, c’est le lent glissement avec des airs de fidélité…

Pendant ce temps, l’abbé Rioult achève la restauration de l’ermitage Saint-Agobard qui ne sera ni un lieu sous la dépendance d’un hérétique ni un endroit pour une statue à la louange de la synagogue de Satan…

Une petite aide pour la restauration de l’ermitage Saint-Agobard serait toujours la bienvenue…

image 3 image 2 image 1

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.