Voulez-vous comprendre les liens existant entre : la sollicitude terrestre, l’argent et son idolâtrie, l’inflation, le Système Capitaliste, le chômage, l’usure, la Haute Finance et le Système Bancaire moderne, le Crédit et les “krachs” boursiers, la “question sociale” du prolétariat, le Libéralisme opposé au Communisme comme l’avarice à l’avidité, la corruption, la guerre, l’État esclavagiste, l’esprit d’apostasie, le mondialisme politique transformé en Société Antéchrist sous la religion bâtarde d’un christianisme dévoyé… avec l’Évangile de Jésus-Christ qui est et demeure le souverain Maître de l’univers ? Lisez la magistrale synthèse de l’abbé Ceriani : en une douzaine de pages, fondée sur la pensée du Père Castellani, tout est expliqué aussi simplement que clairement !

Télécharcher le pdf

L’abbé Juan Carlos Ceriani (1954-…) a été ordonné prêtre en 1983 par Mgr Lefebvre. Il exerça son apostolat pour la FSSPX durant 21 années en Argentine puis durant 6 ans en France. En 2009, il publia une Lettre explicative de sa démission de la Fraternité Saint Pie X, où il expliquait comment la FSSPX, en raison de la politique de Mgr Fellay, était passé de l’opération survie en 1988 à l’opération suicide de (2004-2009).

Il est aussi l’auteur de plusieurs livres (dont Le Magistère Romain, le Père Meinvielle et la Liberté Religieuse), d’articles (La Civilisation chrétienne et la Révolution à la lumière des paraboles du grain de moutarde et du fort armé & Inégalité naturelle ou égalitarisme révolutionnaire ? ), de conférences (Le judaïsme à travers l’histoire & Le judéo-christianisme au cœur de la contre-église aux journées Jean Vaquié en 2006) et de plusieurs émissions spéciales de Radio Cristiandad sur la Théologie de l’histoire et la révolution antichrétienne. Il a aussi écrit plusieurs essais d’après les œuvres du Père Leonardo Castellani dont Le règne du Christ… que nous publions ici mais qui a été conçu en 2007, publié sur Radio Cristiandad en 2010, et qui synthétise de manière magistrale divers réflexions du Père Castellani issues de ses œuvres.

lire plus…

Catholique et antisémite : Mgr Jouin, Mgr Benigni et l’abbé Boulin : Un catholique peut-il être antisémite ?

Umberto Benigni (gauche) avec Jules Saubat (droite), 1913,
archives des Betharramites de Rome.

Télécharger l’article en PDF

Il n’est pas rare d’entendre de la part de tel prêtre ou de tel laïc un peu influents, et qui se veulent zélés dans le service de Dieu, déclarer de manière péremptoire : On ne peut pas être catholique et antisémite ! D’ailleurs l’antisémitisme a été (infailliblement…) condamné par le pape !

Ces personnes se méprennent gravement, et à plus d’un titre. Elles ignorent quantité de canons conciliaires et de directives papales qui restreignaient la liberté civile des juifs. Elles se trompent enfin lorsqu’elles prétendent que Pie XI aurait condamné tout antisémitisme et elles s’abusent complétement lorsqu’elles écrivent que cela aurait été fait infailliblement…

Pour s’en rendre compte, il suffit de lire, ce que nous avons fait, le livre de Nina Valbousquet, paru en 2020 au CNRS Éditions, intitulé : Catholique et antisémite : Le réseau de Mgr Benigni (1918-1934). L’objet du livre est de montrer la tentative de Mgr Umberto Benigni, proche du pape saint Pie X, d’organiser des réseaux antisémites à l’échelle mondiale.

Nous nous proposons d’extraire de ces 322 pages les principaux passages concernant les trois ecclésiastiques suivants, en raison de leur importance dans le combat antisémite : Mgr Jouin, Mgr Benigni et l’abbé Boulin.

lire plus…
Pour aider Monsieur l'abbé Rioult

Nous contacter

Articles par mots clefs